(H)auteur(S) : LAURENT MAZE

HOMO DOMESTICUS

Improviser nos vies domestiques

Un stage proposé par Laurent Mazé

La « domesticité » se définit dans l’espace. Qu’advient-il quand on improvise dans des espaces clos, semi-clos, mitoyens, répondant à des règles invisibles mais bien réelles ? Que met-on en jeu quand on joue des voisins, quand les personnages ne se sont pas choisis mais vivent ensemble ? Que se passe-t-il quand nous devons développer du jeu dans des espaces clos, dans des chez soi tous semblables et se voulant tous différents, où tel personnage sera, selon les circonstances, gêneur, gêné, voyeur ou vu ?

La « domesticité » se définit aussi dans les représentations mentales et le langage. De quoi rêvent les personnages d’un espace commun à ciel ouvert et pourtant clos ? Quel imaginaire collectif partagent-ils ? Que veut dire le langage improvisé quand, domestiqué par l’espace et les conventions, il tourne à vide, quand il reformule à l’infini les mêmes choses dites ou redites ? Comment le langage signifiant surgit dans le langage du néant ?

La « domesticité » se définit également dans son rapport sous-jacent à la liberté restant à conquérir, ou abandonnée en route. C’est quoi, improviser la perpétuelle tension entre conformisme et envie de liberté, jusqu’à la révolte, entre apparences et réalité, entre masque social et vrai visage, entre douceur en surface et vraie violence des rapports sociaux ?

Ainsi, aborder la thématique de la domesticité en improvisation est d’autant plus intéressant que cette approche va confronter les désirs de liberté de l’improvisateur/trice ou des personnages interprétés et le confinement spatial et mental dans lequel ils/elles vont devoir évoluer.

 

Ce stage proposera donc à ses participant-e-s d’entreprendre un voyage improvisé de vie de quartier, où tout le monde se voit trop mais ne se regarde pas assez, où tout le monde s’adresse la parole mais ne se parle pas, où on circule sans vraiment s’arrêter.  Le stage débouchera sur une représentation de SUBURBIA, spectacle créé et mis en scène par Laurent Mazé, une exploration improvisée de la vie dans un lotissement, à laquelle prendront part les stagiaires.

LAURENT MAZE
 
Après des études d’anglais, il fait ses classes d’improvisateur au sein de la Troupe d’Improvisation Rennaise avant de rejoindre la Ligue d’Improvisation de Paris. Il a affiné son travail avec Michel Lopez, ancien coach à la Ligue d’Improvisation Française, en jouant dans son spectacle Improvisafond.
Parallèlement à son parcours de comédien avec Paris Impro ou La Puzzle Compagnie, il A adapté des séries anglaises et américaines en français et développe des fictions pour la télévision ou le cinéma.
Depuis 2015, il a rejoint l’équipe de La Morsure en tant que comédien ; on peut le voir dans « We are Family », « Le Banquet » et « The Party ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *